Quand la biodiversité s’invite dans la présidentielle

Aux États-Unis, la défiance de Donald Trump vis-à-vis des sciences conduit à une politique rétrograde face aux grands enjeux mis en évidence par les chercheurs : suppression de données en ligne concernant le réchauffement climatique, remise en question de l’accord de Paris… Les candidats français ont-ils la même défiance ou bien ont-ils intégré certains de ces enjeux dans leurs programmes ? Exemple avec la biodiversité.

Le 23 mars 2017, les représentants des candidats à l’élection présidentielle se sont réunis suite à un appel lancé par la Fondation pour la recherche sur la biodiversité (FRB). Lors de cette rencontre, le Conseil d’orientation stratégique de la FRB espérait que les différents candidats proposent des solutions concrètes pour lutter contre l’érosion de la biodiversité et pour aider et renforcer la recherche dans ce domaine. Pour mieux comprendre l’implication des candidats, vous trouverez le bilan de cette rencontre ici.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s