Savez-vous planter des truffes ?

Ce ne sont pas les truffes qui sont plantées mais de jeunes arbres auxquels on a préalablement inoculé un champignon du genre Tuber. Ces espèces, dont la plus connue est Tuber melanosporum (la truffe noire), vivent en symbiose avec le système racinaire de noisetier et de chêne (entre autres), et ne se développent qu’en présence de ceux-ci. Dans les années 1970, l’Inra a mis au point des techniques d’inoculation du champignon. Jusqu’alors, on obtenait des truffes de façon aléatoire, en semant des glands d’arbres truffiers. La production reste cependant dépendante de l’environnement : un sol dont le pH est au minimum de 7,3, un milieu tempéré et une altitude ne dépassant pas 800 m. Et quand toutes les conditions sont réunies, il faut attendre entre cinq et quinze ans avant de récolter la première truffe. Aujourd’hui, les 20 000 plantations truffières doivent faire face à la concurrence de l’Espagne.

Article réalisé pour le Hors-Série Ca M’intéresse Questions-Réponses n°21
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s